RSS
RSS

MEMBRE DU MOIS

RP DU MOIS

CHRONEXIA
@chronexius : Bienvenue sur Chronexia, réseau social des parallèles temporels limité à Pittsburgh et ses habitants.
@username : maybe i have something to say; but not today
@username : maybe i have something to say; but not today
@username : maybe i have something to say; but not today
@username : maybe i have something to say; but not today
@username : maybe i have something to say; but not today
@username : maybe i have something to say; but not today

- votez toutes les deux heures -


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Pittsburgh :: South Hills Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[v] throes of perdition ✧ ishi mikami

avatar
Messages : 30
ID Chronexia : @elvyramen
$ : 130
Impératrice des croquettes
Voir le profil de l'utilisateur




Elvyra Host
Impératrice des croquettes
Dim 29 Jan - 15:08

" Regarde-toi, t'es misérable. T'es même pas capable de me ramener le nom d'une gamine, t'oses me faire cet affront, à moi qui peut tuer quand je le désire ta chère et tendre petite femme. Je sais son nouveau nom tu sais, moi, et elle a changé de corps depuis la dernière fois que je l'ai butée. Tu sais bien que ces choses là ne peuvent arriver qu'une fois. Et tu sais très bien que si tu continues tes conneries, je continuerais les miennes. "
Comment peut-on être aussi stupide, c'est la question qu'elle se posait sans cesse depuis qu'elle s'était réveillée dans ce corps il y a quelques années. Elle se massait les tempes en réfléchissant encore une fois, un peu trop peut être, à l'étendue de la putréfaction cérébrale humaine. Il était resté là, planté comme un idiot, l'air paniqué et les bras ballants. Vy, qui s'était un peu calmée jusqu'ici, retrouvait un petit spasme nerveux et son regard le plus franc, celui de la colère. Alors qu'elle le plantait dans ses yeux, elle lui donna l'illusion grâce à son pouvoir qu'elle avait un colt et le pointa dans sa direction.

Quelle ne fût pas sa surprise devant la menace qu'il avait sous les yeux. " Tu pensais que j'ignorais comment tu étais mort ? Que tu peux être stupide.. je sais tout. " Elle savourait la scène, restant cependant agressive pour conserver son emprise et sa crédibilité. S'il savait que ce colt était seulement réel dans ses yeux. Tous croient que Vy peut faire apparaître ce qui lui plaît, ce qui est juste, dans la mesure où cette chose n'est pas réellement là ; ce n'est qu'un trompe l’œil, une illusion, un mirage, mais une ruse qui paraît tellement convaincante qu'elle marche. " Tu vas me retrouver cette putain de gamine, ou je m'occupe de ta chérie. A la limite, je peux même m'en occuper de plusieurs façons différentes.. " Quel regard satisfaisant, celui d'un animal blessé prit au piège dans un guet-apens bien organisé depuis le début. Alors qu'il fuyait, résigné, Vy souriait de toutes ses dents.
Mais cette ombre passant furtivement sur le mur à côté d'elle, qui se pensait discrète, ne la laissa pas indifférente. Elle la remarqua, mais ne fit mine de rien et alluma sa cigarette. Encore cette foutue ombre. Mais cette fois, cette ruelle est bien trop étroite pour la laisser s'enfuir encore, et disparaître jusqu'à la prochaine fois. " Y a que les lâches qui ne se montrent pas, le stalker. " Elle tira sur sa clope et expira la fumée dans un petit nuage, encore plus blanchi par la froideur de la nuit rencontrant son souffle chaud.

_________________


i have a broken arm,
she has a broken heart.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
$ : 114
Parallel
Voir le profil de l'utilisateur




Ishi Mikami
Parallel
Dim 29 Jan - 15:32
Throes of perdition




"Y a que les lâches qui ne se montrent pas, le stalker. "

Un rire grave résonna à la suite de cette phrase, l'ombre semblait amuser à sa façon par le caractère de la femme alors qu'elle avançait de quelques pas silencieux vers celle-ci. Apparût alors à la maigre lueur un masque à la teinte orange cachant un visage d'homme, l'ombre portait une longue cape qui cachait son corps en dévoilant des motifs légers sur un fond d'ébène alors que ses cheveux se laissaient porter par le vent. Seul un oeil était visible à travers le masque, un oeil plissé par un amusement certain dont l'iris était d'un rouge sanguin qui ne se détachait pas de Vy.

"-Tu ne manques guère d'assurance. Est-ce en raison de la facilité dont tu te joues de tes victimes ?"

Ishi ne laissait aucun doute planer sur le fait qu'il observait depuis quelques temps la femme œuvrait depuis les ténèbres. Cette fois-ci néanmoins, l'homme avait choisi de se dévoiler pour la première fois à celle qu'il suivait avec curiosité. Une main s'éleva en sortant d'un mouvement fluide de la cape, sa paume s'ouvrant vers les cieux dans un geste impérieux. Le vent soufflant en faisant mouvoir les pans du vêtement alors qu'il reprenait la parole d'une voix grave et assuré, celle d'un homme qui contrôlait ce qui l'entourait.

"-Peut-être voudrais-tu essayer tes pouvoirs sur moi ? Mais je pense que tu es curieuse d'en savoir plus sur mes raisons d'être là. Ou tu ne m'aurais pas laissé t'observer ainsi durant tout ce temps."

La main se ferma en formant un poing qu'il abaissait, l'homme était certes assuré mais guère idiot. Son pouvoir était à l'oeuvre alors qu'il se focalisait sur ses sens. Le sang affluait entre ses organes en accentuant leur sensibilité tandis qu'il laissait planer un silence, son seul œil ne quittant pas un instant la Vy.  


Ishi Mikami
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
ID Chronexia : @elvyramen
$ : 130
Impératrice des croquettes
Voir le profil de l'utilisateur




Elvyra Host
Impératrice des croquettes
Dim 29 Jan - 16:45

Un rire résonna derrière elle. Vy était partagée entre un sentiment satisfait si ce rire lui avait été adressé dans le bon sens, et entre un sentiment amer s'il l'avait été dans une optique plus moqueuse. Cette ombre l'intriguait et la déstabilisait à la fois ; elle ignorait tout de son but et de son identité, et surtout de ce qu'elle lui voulait. Enfin, pour le dernier point, elle pouvait se douter que sa réputation la précédait et qu'il était légitime qu'elle soit surveillée. Mais personne, en théorie, ne sait qu'elle est celle qui dans tout Pittsburgh peut obtenir tout ce qui lui fait envie rien qu'avec des belles paroles.

La voix retentit quelques instants plus tard. Elvyra se retourna, la cigarette aux lèvres, son masque de nouveau placé sur son visage grâce à la jolie expression d'innocence qui y était plaquée. Oui, lui savait visiblement, mais elle n'allait pas pour autant s'amuser à baisser sa garde tout de suite. Elle restait méfiante, analysant ses gestes. Masqué, pas de vêtement distinctif à part une longue cape sombre, mouvements et voix assurée. Pendant ce temps, elle l'écoutait et évacuait son incertitude dans sa clope, le regard posé sur lui. Sur le coup, une pulsion la poussait à attaquer, mais l’hésitation la forçait à se retenir et à en voir un peu plus. Elle réalisa qu'elle était dans un état de panique plus que de réflexion, et prit donc une grosse bouffée avant de pousser un soupir. Elle réajusta son grand manteau et avança de quelques pas, la main glissée dans la poche et l'autre sur sa cigarette à moitié fumée. " Hésiter ne mène à rien dans ce monde. Je pense pas devoir te l'apprendre, visiblement. " Un sourire étira ses lèvres alors qu'elle pouffait, à demi sérieuse. Elle fixait cet unique œil aussi rouge que le sien, le seul qu'elle pouvait voir, de l'air le plus curieux et sceptique du monde. " Je doute que tu sois là pour que je t'attaque, je me trompe ? " Pour autant, elle ne se priva pas de rester sur le qui-vive pour activer son pouvoir, au cas où.

Elle avait envie d'être au dessus de cette situation, de maîtriser tout ce qui pouvait se passer, mais ça lui semblait incompatible avec une simple discussion. Pour le coup, elle n'était pas sur son terrain. " Je dois être très belle pour que tu me suives partout comme ça. Qu'est ce qui t'intéresse, mis à part mon pouvoir ? " Elle tirait une énième fois sur sa cigarette, étant maintenant détendue, et elle l'écrasa sous sa chaussure avant même qu'elle ne soit finie. Cette distraction lui permettrait de laisser l'image de son corps à la place où elle se trouvait initialement, et de mettre son vrai corps plus à l’abri au cas où la contraction anormale, quoique légère, du bras de l'inconnu soit synonyme d'une attaque.

_________________


i have a broken arm,
she has a broken heart.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
$ : 114
Parallel
Voir le profil de l'utilisateur




Ishi Mikami
Parallel
Dim 29 Jan - 17:10
Throes of perdition



Abaissant son poing sous son vêtement, Ishi plissa de nouveau ses yeux en signe d'amusement devant le caractère de la femme. Elle ne semblait pas le reconnaître cependant, elle ne devait donc jamais l'avoir traqué autrefois quant à son pouvoir, l'Homme en avait une vague idée en l'ayant observé durant tout ce temps. Il avait l'avantage, il était calme et contrôlait la situation comme il le désirait.

"-Je ne suis pas ici pour te combattre, effectivement. Ton pouvoir m'intéresse bien plus que ton visage. Il est triste néanmoins que tu ne t'en serves que de façon médiocre."

La voix grave fut cinglante à la fin, donnant l'air à l'Homme de tout savoir sur le fonctionnement du monde. Penchant son visage sur le côté, le masque aux étranges reliefs suivant le mouvement en relevant son regard écarlate, il observa la réaction de Vy non sans intérêt. Les mouvements de son corps étaient légers et à peine visible, fluides et silencieux.

"-Que dirais-tu d'en faire quelque chose de réellement spectaculaire ?"

L'homme était en quelque sorte un collectionneur qui trouvait de l'intérêt chez les autres en fonction de leur pouvoir, forces et faiblesses également. Dans son objectif intime, il désirait réunir ceux qui sortaient de la normal pour œuvrer à ses desseins. Oh...Evidemment, jamais il ne l'aurait dit de façon aussi directe. Il préférait de loin les laisser dans une illusion de liberté plutôt que de simples pions. Quant à celle-ci en particulier, elle pourrait lui être des plus utiles, un véritable atout dans sa manche. Si elle se laissait dompter néanmoins.


Ishi Mikami
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
ID Chronexia : @elvyramen
$ : 130
Impératrice des croquettes
Voir le profil de l'utilisateur




Elvyra Host
Impératrice des croquettes
Dim 29 Jan - 20:18

Du balcon où elle s'était félinement glissée, Elvyra ricanait silencieusement. L'illusion de son corps, en bas de la rue, restait impassible. Elle s'accouda à la rambarde et observa la scène. Tout cela lui semblait bien cocasse, vu d'en haut ; un stalker masqué sorti de nulle part en pleine discussion avec l'hallucination du corps d'une chasseuse. La situation lui semblait encore plus ridicule de son point de vue, inatteignable, et en sans doute supériorité de pouvoir. Il n'y a pas grand chose qui puisse battre le pouvoir des illusions, à part l'action de les briser sans aucun scrupule en faisant réaliser à quel point on ne maitrise pas une situation. Elle sourit à sa remarque, d'un air satisfait en haut de son perchoir et d'un air vexé en face de lui. " Tu oublies que tu portes un masque. Ce n'est pas de ma faute si ton visage ne te suffit pas en tant que masque.. " Un ricanement s'échappa de sa bouche. C'était un peu nerveux comme réaction, mais l'ironie de la situation était un peu trop grossière pour elle.

Vy se passait le doigt sur la lèvre, attentive au spectacle qui avait lieu en bas de sa tribune. La réplique suivante l'intrigua. Mimiquant son interlocuteur, l'hallucination de son corps qu'elle générait en face de lui pencha la tête de la même manière, et afficha une moue naïve et en pleine réflexion. Il était temps que la supercherie soit révélée, du moins à moitié. Sans même gommer sa présence, elle sauta directement du balcon - qui était bas - grâce à sa souplesse féline, et rejoignit calmement son double illusoire et son interlocuteur. Les deux corps, parfaitement similaires, se collèrent l'un à l'autre comme contre un miroir, et regardaient l'inconnu. Satisfaite, Vy attendait sa réaction, et profita qu'il cligne des yeux pour faire disparaître l'illusion. " J'ai sûrement le pouvoir le plus enclin à faire des choses spectaculaires, je n'ai pas besoin de toi pour ça. " Elle fit réapparaître le double dans le dos de l'interlocuteur, sans même le prévenir, et lui donna l'illusion qu'elle venait de glisser sa main sur sur son épaule. " Je ne suis pas une bête de foire, mais je peux me prendre au jeu s'il me semble amusant. " Le sourire qui ourla ses lèvres et lui fit incliner la tête vers l'avant était emplit de sous-entendus de toutes sortes, si bien qu'elle décida de le laisser choisir celui qui lui conviendrait le mieux de comprendre. " Mais ma maman m'a dit de ne jamais jouer avec les inconnus. " Vy ne supportait pas l'idée qu'un inconnu sache qui elle est, mais pas l'inverse. Elle avait envie de le forcer à retirer ce foutu masque, mais craignait une attaque. Elle était déjà bien assez proche, et son pouvoir n'ayant pas de possibilité d'attaque réelle, il vallait mieux la jouer stratégique.

_________________


i have a broken arm,
she has a broken heart.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
$ : 114
Parallel
Voir le profil de l'utilisateur




Ishi Mikami
Parallel
Dim 29 Jan - 20:43
Throes of perdition



Un nouveau rire résonna de sous le masque de l'Homme, un rire grave et puissant qui ne laissait transpirer aucune perte d'assurance ou de crainte vis à vis de sa situation alors qu'il ne montrait aucun signe de surprise devant l'illusion avec laquelle il avait parlé. Intéressant, très intéressant... se dit-il alors qu'il ressentait une véritable joie devant ce pouvoir qu'il n'avait encore jamais eu en sa possession. Écoutant les paroles de Vy, l'Homme reprit son calme en se redressant de toute sa taille lorsque la main se posa sur son épaule mais il n'y réagit aucunement.

"-Pouvoir créer de telles illusions est un don."

Sa main jaillit une nouvelle fois de sous son vêtement dans un mouvement lent, s'approchant de son propre masque où elle saisit les bords. Son oeil ne quittant pas un instant la Femme qui allait pouvoir découvrir ses véritables traits. Son sang changea soudainement de nature en lui, abreuvant ses muscles et son cerveau d'une façon contre-nature alors qu'il écarquilla son unique oeil visible. D'une seule poussée de ses jambes, l'Homme se retrouva au côté de la Femme tandis que sa cape redescendait suite au mouvement. Ainsi était son pouvoir, difficile à comprendre en l'observant mais lui offrant la force suffisante pour une telle vitesse.

"-Néanmoins, un magicien ne révèle jamais ses secrets."

Ishi ne fit aucun mouvement agressif vers Vy mais s'attendait à la voir bondir loin de lui par réflexe. La main de l'Homme quitta son masque dont il avait fait croire l'espace d'un instant, qu'il en dévoilerait le visage caché.

"-Quant au jeu que je te propose. Il sera bien plus amusant que tout ce que tu as réalisé jusqu'ici. Tes tours de passes passes sont efficaces mais peuvent servir à de plus grands projets."

L'homme avait ce don de laisser un temps de silence après ses phrases pour laisser planer ses mots dans l'esprit de son interlocuteur. Néanmoins il n'en restait pas pour autant non vigilant à ce qui l'entourait car en présence d'une telle illusionniste, la situation pourrait rapidement devenir des plus glissantes.



Ishi Mikami
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
ID Chronexia : @elvyramen
$ : 130
Impératrice des croquettes
Voir le profil de l'utilisateur




Elvyra Host
Impératrice des croquettes
Lun 30 Jan - 20:39

Elle n'espérait pas plus de l'ombre qu'elle reste mystérieuse quant à son identité ; si elle portait un masque, il devait bien y avoir une raison derrière cela. Beaucoup d'hypothèses sur l'idée occupaient son esprit. Il pouvait être quelqu'un de haute estime qui ne voulait pas se révéler au grand jour, comme il pouvait vouloir mener double jeu avec sa réelle identité. Peut être qu'il était comme elle, mais au sens littéral. Peut être que si elle essayait de lui retirer ce masque, elle se ferait attaquer. Elle l'aurait sans doute également attaqué, à sa place.
Ce bond n'était pas naturel, quelque chose le trahissait. Un humain est incapable de faire ce genre de mouvement, par conséquent son pouvoir résidait peut être dans la puissance et la force de son corps. Mais cette conclusion semblait trop hâtive à Elvyra ; si son pouvoir était si simple, il ne l'aurait pas manifesté de cette manière. La simple puissance des muscles est utilisable presque immédiatement, et de bien des manières plus classiques, comme en détruisant quelque chose ou en soulevant un objet très lourd. Il y avait quelque chose de différent. Pas besoin d'une concentration aussi manifeste que celle qu'elle lisait dans le seul œil, faiblement éclairé par un lampadaire trop éloigné, de cet étrange inconnu.

Son air était reposé malgré le rapprochement soudain. Elle avait choisi de ne pas trahir le pincement d'inquiétude qui l'avait saisie, et de totalement camoufler sa méfiance, ainsi que son pouvoir prêt à frapper. Si seulement ce pouvoir lui permettait d'attaquer. " Les secrets sont ce que je préfère pourtant. " La demoiselle en noir perdait doucement patience. Toute cette histoire de jeux spectaculaires la titillait un peu trop à son goût, et lui semblait aussi intéressant que dangereux. On dit que les jeux dangereux sont les meilleurs. S'il tournait autour de la question sans jamais même exprimer de quoi il s'agissait, cette chose dans laquelle il voulait l'embarquer ne devait pas être très acceptable en elle-même. Et faire dans le mauvais, le sale et l'audacieux, c'était tout dans les cordes de Vy. Elle fixait cet œil rouge d'un air inquisiteur et tentait de le percer à jour, silencieuse. " Si tu veux du pouvoir, je peux t'en fournir. Mais ne t'attends pas à en avoir sur moi. " Un sourire aussi compatissant que malicieux ourla ses lèvres. Elle lèverait ce masque, tôt ou tard.

_________________


i have a broken arm,
she has a broken heart.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
$ : 114
Parallel
Voir le profil de l'utilisateur




Ishi Mikami
Parallel
Mar 31 Jan - 13:56
Throes of perdition




L'Homme agissait depuis bien longtemps, à travers cette vie et bien d'autres également. Il en avait même oublié son véritable âge, la ville et les gens avaient tellement changé pourtant contrôler ces personnes restaient similaires. Evidemment, il n'allait pas lui dire directement qu'elle ne serait qu'un pion pourtant elle ne serait rien de plus. Plissant son oeil d'un air satisfait, Ishi dressa ses deux mains lentement en ouvrant son vêtement par ce geste, en-dessous, il ne portait qu'une tenue sombre et légèrement ample qui ne montrait que le fait qu'il était svelte, témoignant d'une certaine agilité.

"-Nous agirons ensemble, sans que l'un ne commande l'autre. Néanmoins, ne songe jamais à me trahir."

Les dernières paroles furent sans appel, ne témoignant d'aucune pitié ou de crainte sur son propre sort, l'Homme le mettait en garde sur un sort qu'il avait octroyé à ceux qui s'étaient dressés contre lui autrefois.

"-Disons que je t'offrirais un jeu plus amusant que ce que tu as connu jusqu'ici. Que dirais-tu d'y prendre part dès à présent ? Suis-moi."

Sans attendre la réponse de Vy, l'Homme commença à avancer dans la ruelle d'un pas silencieux en abaissant ses bras sous sa cape et relevant l'ample capuche dans son dos pour masquer sa tête. Joignant la foule, l'Homme semblait s'y camoufler parfaitement, personne n'osant vraiment porter attention à son masque ou encore à lui même. Restant à hauteur de Vy, il ne doutait pas un seul instant que si elle désirait lui poser des questions, elle saurait le faire discrètement grâce à ses pouvoirs. Quant à lui, il avait une cible qui le démangeait depuis quelques temps à présent.


Ishi Mikami
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
ID Chronexia : @elvyramen
$ : 130
Impératrice des croquettes
Voir le profil de l'utilisateur




Elvyra Host
Impératrice des croquettes
Mer 1 Fév - 0:15

Alors c'était pour ça qu'il la suivait depuis tout ce temps, pour se trouver un copain de jeu ? Vy n'y croyait pas trop, enfin pas du tout. Mais tout cela l'intriguait. Si ses projets étaient bien aussi sales que ceux qu'elle pouvait s'imaginer, elle aurait bien raison de vouloir s'y mêler. Elle prenait depuis longtemps, et de plus en plus, ce plaisir sadique à voir les autres souffrir et à s'inviter dans leur vie pour provoquer cette détresse. Elle aimait être l'élément perturbateur, le remous dans une eau trop calme qui annonce pourtant un tsunami.

Elle haussa un sourcil, même si elle était actuellement très curieuse de la suite. Cependant, elle ne désirait pas trop exprimer son intérêt pour l'histoire dans laquelle elle venait officiellement de se fourrer, et se contenta de suivre patiemment son nouvel associé de son caractéristique pas silencieux. Une fois tous les deux au milieu de la marée de foule, elle se sentait comme un prédateur au milieu d'un troupeau de moutons. Ce sentiment la mettait sur un piédestal de gloire des plus agréables, elle sentait la domination dans ses veines. Elle pourrait faire ce qu'elle voudrait de ces misérables existences fourmillant autour d'elle, mais choisissait à chaque instant de ne pas les détruire les unes après les autres. Ce qui rendait Vy si sûre d'elle, c'était le sentiment d'être capable de tout.
Malgré qu'elle le suivait de puis quelques instants déjà, elle ne savait pas trop à quoi s'attendre. Tout ce qu'elle voyait, c'était la détermination dans ses mouvements. " Qu'est ce qu'on fait au fait ? On va jouer ? " Elvyra manqua de pouffer sur la fin de sa phrase, et ricana juste sans grande conviction. Quel homme mystérieux sur ses actions. Peut être un peu trop pour lui plaire, sans doute. Vy n'aime pas trop l'ignorance, surtout quand c'est elle qui patauge dedans.

_________________


i have a broken arm,
she has a broken heart.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
$ : 114
Parallel
Voir le profil de l'utilisateur




Ishi Mikami
Parallel
Mer 1 Fév - 17:00
Throes of perdition




Ils avançaient à présent dans une ruelle sans vie, la pluie commençait à chuter à présent d'un air monotone en créant des flaques sur leur chemin. L'Homme n'avait pas répondu à la question de sa compagne, il ne le pouvait pas en pleine ruelle mais à présent, cela allait être différent. S'arrêtant finalement, il leva la main pour faire signe à Vy d'en faire autant avant de se tourner vers elle.

"-Nous allons effectivement nous amuser. Désires-tu vraiment savoir pourquoi nous allons agir ainsi ? Moi qui croyais que tu n'agissais que pour le plaisir de la chose."

Les bras de l'Homme étaient cachés par la cape qui le recouvrait, l'eau glissant dessus lentement et clapotant dans sa chute sur le tissu sombre. Son reflet se dressait à l'inverse dans l'eau d'une flaque tandis que sa pupille restait d'un rouge vif. Que pouvait donc cacher un tel masque ? C'était captivant à observer, les motifs, l’œil...Presque hypnotisant. Ishi se demandait à présent si sa nouvelle amie de jeu désirait en apprendre plus, si elle n'était pas qu'une simple tueuse appréciant l'acte. Si c'était le cas, cela risquait de contrarier ses projets.
Au bout de la ruelle se dressait un simple bâtiment dont l'allure était assez sobre et droit, quelques fenêtres dont des barreaux empêchaient les voleurs d'entrer ainsi qu'une porte en chêne solide. Un homme en costume noire se tenait sous le porche d'entrée, les bras croisés et fumant une cigarette sans faire attention aux deux personnes.

"-Ce bâtiment appartient à un grand scientifique dont les travaux m'intéressent. J'aimerais aussi en profiter pour voir ce dont tu es capable. Pourras-tu parvenir à nous faire entrer et aller jusqu'à lui ? Ou en seras-tu incapable ? Voila de quoi nous amuser, non ?"

C'était de la pure provocation comme il savait si bien le faire pour motiver d'autres que lui. Rien n'était plus aisé d'utiliser la fierté d'un autre pour le manipuler sans qu'il s'en rend compte, ou du moins, sans qu'il ne s'en détourne. Son regard ne quittait pas Vy des yeux, attendant sa réponse avant de la laisser prendre le chemin de la demeure qu'il prévoyait d'ouvrir pour mettre la main sur les recherches de ce scientifique.

Ishi Mikami
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
ID Chronexia : @elvyramen
$ : 130
Impératrice des croquettes
Voir le profil de l'utilisateur




Elvyra Host
Impératrice des croquettes
Dim 5 Fév - 17:42

Il avait commencé à pleuvoir, et Vy venait de rabattre la capuche de son châle noir sur ses longs cheveux sombres. Le bruit de la pluie s'écrasant sur le sol la détendait et la plongeait dans une humeur enfantine, si bien qu'elle enjambait les petites flaques sur son chemin d'un pas enjoué. Elle manqua de se cogner contre l'inconnu quand celui-ci s'arrêta soudainement, et d'un air surpris, elle fit un pas en arrière et glissa sagement ses mains dans son dos. " Voyons, le contexte est toujours important.. il permet de préciser l'action pour qu'elle fasse plus mal ! " Une autre petite ruelle. Vy était à la recherche d'issues, au cas où les choses tournent mal ; dans la foule elle aurait pu se perdre sans avoir à utiliser son pouvoir, mais ici elle sera forcée de le faire si elle souhaitait s'échapper.

Ce bâtiment ne lui était pas inconnu, puisqu'il était assez grand et prestigieux. Peu de gens en avaient connaissance, mais ceux pour qui c'était le cas n'étaient pour la plupart plus vivants ; d'où l'intérêt pour Elvyra d'avoir des informateurs. Elle tourna la tête vers son interlocuteur, l'air dubitatif. Il comptait donc bien la faire rentrer ici, comme elle pouvait s'en douter, le problème était le ton de défi dans sa voix. Elle savait très bien ce qu'il tentait de faire, puisqu'elle avait l'habitude de faire de même. Un sourire moqueur s'étala sur ses lèvres. " Quel jeu compliqué. Tu pourrais même y arriver seul.. " En pleine conscience du sarcasme qui avait envahit sa voix sans qu'elle ne le souhaite vraiment à la base, elle s'approcha de l'angle de la ruelle, un œil sur la scène, et enclencha son pouvoir.
Le brouillement auditif qu'elle venait de lui implanter dans le crâne le fit immédiatement tomber à genoux. Un bruit strident, clair et interminable, ça lui suffirait sûrement à neutraliser sa cible jusqu'à la prochaine étape. Elle sortit de sa cachette, se glissa en silence jusqu'au vigile accroupi et gémissant de douleur, et lui retira son oreillette. A l'intérieur, ses coéquipiers paniquaient et menaçaient de venir pour le chercher, pendant que lui continuait de couiner sa douleur. Sans hésiter, la jeune femme se saisit de son couteau papillon et l'enfonça dans la carotide de sa victime bruyante, puis arracha la chair de son cou transversalement pour l'achever. Elle imita avec son pouvoir la voix de sa victime, essoufflée, et répondit simplement " J'ai un peu trop mangé ce soir, j'ai des crampes d'estomac.. ". Les collègues se calmèrent rapidement et rirent, totalement dissuadés qu'un quelconque danger pouvait les attendre.

Elvyra se tourna ensuite vers son compagnon, referma le couteau et le glissa de nouveau dans son sac. D'un petit geste du menton, elle pointa sa victime et soupira. Elle n'aimait pas nettoyer derrière elle. " Il va falloir cacher ça. " En bonne demoiselle, elle sortit son miroir de poche et vérifia que le sang ne l'avait pas éclaboussée, ce qui était arrivé, elle l'essuya donc sans broncher et s'essuya les mains sur son mouchoir rouge. Vy lui lança un regard joueur. Si c'est tout ce qu'il espérait d'elle, elle était très déçue.

_________________


i have a broken arm,
she has a broken heart.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
$ : 114
Parallel
Voir le profil de l'utilisateur




Ishi Mikami
Parallel
Dim 5 Fév - 18:12
Throes of perdition




L'Homme ne perdit pas une seule miette des actions de Vy envers la vigie, restant en arrière lorsque celui-ci se mit à gémir, il ne fit qu'observer sa nouvelle compagne en action. Elle n'avait guère de scrupule, c'est une bonne chose se dit-il en approchant de la scène alors que le sang coulait sur le sol, sa cape battant derrière lui.

"- Il va falloir cacher ça.
-Inutile, la mise en scène est cruciale dans un spectacle."

L'oeil visible se plissa sous un léger sourire amusé lorsqu'il se pencha pour glisser une main dans les poches du mort, y récupérant une clé ainsi qu'un pistolet à sa ceinture. Sans perdre un instant de plus, l'Homme vînt glisser la clé dans la serrure en l'ouvrant silencieusement. On voyait par ses gestes assurés qu'il devait en avoir l'habitude, à n'en pas douter un seul instant. Néanmoins, il n'ouvrit pas la porte directement et tourna son visage vers Vy.

"-C'est maintenant que le jeu va devenir intéressant. Nous allons être en infériorité numérique, j'ai hâte de voir ce que tu seras capable d'accomplir."

Puis il ouvrit la porte en entrant en premier dans la bâtisse, elle ouvrait sur un vaste hall qui menait à un large escalier de marbre joignant un balcon qui entourait l'entrer et mener au premier étage. Un lustre illuminait la vaste pièce de ses nombreux reflets, des peintures étaient visibles aux murs en montrant le luxe du propriétaire. Un secrétaire était glissé près de l'entrée où une Femme siégeait, elle semblait n'être qu'une secrétaire alors que les six hommes se tournant en haut des marches, eux, semblaient être des gardes du corps.

"-Je n'ai aucune réservation, pardonnez moi."

Dit l'Homme en s'avançant dans la pièce pour saisir violemment l'innocente par la gorge en la soulevant de sa place, sa poigne serrant la gorge fine jusqu'à en broyer les os. Des cris résonnèrent, l'effet de surprise n'était pas désiré semblait-il alors que les premiers tirs sifflèrent. D'un mouvement du bras, l'Homme plaça le corps de la secrétaire entre lui et les tirs comme boucliers, sa cape virant dans un ample mouvement.

"-Amuse toi."

Souffla t-il finalement vers Vy.

Ishi Mikami
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
ID Chronexia : @elvyramen
$ : 130
Impératrice des croquettes
Voir le profil de l'utilisateur




Elvyra Host
Impératrice des croquettes
Dim 5 Fév - 19:15

Un sourire mauvais déforma ses lèvres. Maintenant qu'elle découvrait son terrain de jeux, elle était satisfaite.  Sept cibles possibles : il venait de s'occuper de la secrétaire, sûrement la moins dangereuse des cibles de la pièce, ce qui signifiait qu'elle devait s'occuper des six autres gardes armés et commençant déjà à déclencher une pluie de balles sur eux. Comme elle l'avait fait plus tôt, elle camoufla sa présence et laissa une illusion de son corps là, à la portée des balles, pour faire croire à ces stupides humains qu'ils en avaient fini. Erreur. Elle était toujours là, invisible, grimpant l'escalier en marbre alors que ses jouets allaient descendre pour s'occuper de son équipier.

Elle se glissa sur le dos d'un, légère et sensuelle, et rompit sa vision. Elle attendit que les autres le remarquent et s'y attardent pour faire de même sur eux. Vy s'estimait déjà heureuse de les voir immobilisés ainsi, quoiqu'ils étaient encore un peu agités, mais ça ne lui suffisait pas. Elle fit disparaitre le toucher de celui sur lequel elle se trouvait, lui retira son arme et lui planta une balle dans la tempe. Dans le plus grand calme, elle s'avança vers chacune de ses cibles et les élimina une par une de la même manière. Quand tous les corps furent à terre, elle effaça l'illusion de son cadavre au milieu du hall et rendit de nouveau son véritable corps visible. " Vous pourriez au moins dire bonjour. " Elvyra fit la moue devant un des cadavres, à moitié de satisfaite, avant de constater qu'il bougeait encore légèrement. Elle s'accroupit devant lui, le regarda bouger à peine quelques instants, et posa le viseur de son nouveau jouet directement contre le front de sa victime avant de le faire exploser d'un coup bref. Je devrais mieux apprendre à viser, se dit-elle.

Elle tourna la tête vers son équipier, et lui adressa un sourire avant d'essuyer le sang qu'elle sentait sur sa joue. Malgré que la secrétaire semblait bel et bien morte, dans le doute, Elvyra s'en approcha et lui planta deux balles de sureté dans le front. Elle appréciait beaucoup son nouveau Uzi. " Maintenant, level up ? " Ce jeu l'amusait assez, même si elle en ignorait les aboutissants et que ça lui tapait légèrement sur les nerfs. Elle tourna la tête vers un bruit qui attira son attention, en haut du balconnet. C'en était peut être d'autres, et elle se chargerait de cette deuxième vague comme de la première : vite et bien.

_________________


i have a broken arm,
she has a broken heart.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
$ : 114
Parallel
Voir le profil de l'utilisateur




Ishi Mikami
Parallel
Dim 5 Fév - 19:56
Throes of perdition



"-Maintenant, level up ?
-On peut dire ça, oui."

Abandonnant le corps de la secrétaire sur le sol en la libérant de sa poigne, l'Homme se redressa en inspirant doucement alors que la porte s'ouvrit en laissant entrer une dizaine de personnes portant des vêtements noires et des armes dans les mains. Celle-ci ne poserait sûrement aucun problème, ce qui n'était pas le cas de celui qui vînt entrer en ne portant qu'un simple bâton dans la main en souriant doucement, ses cheveux blonds attachés en arrière alors qu'il portait une barbe de plusieurs semaines sur le visage.
Ishi n'en doutait pas, d'après ce qu'il savait, c'était un des Diakoptis qui travaillaient ici. Néanmoins il ne connaissait rien de son pouvoir qui pourtant était simple. Tout ce qui était touché par son bâton explosait de la façon la plus simple du monde, selon sa volonté. Les Hommes ouvrirent le feu pendant que le Diakoptis observait avec attention les corps sans vies puis les deux intrus en affichant un air calme et hautin à souhait.
Ishi ne cherchait toujours pas l'affrontement alors qu'il bondissait derrière le secrétaire en laissant Vy s'occupait du reste, observant de son œil vif les mouvements et les actions de chacun, rien ne pouvait lui manquer.

"-L'homme en haut, il n'est pas ordinaire."

Glissa t-il vers Vy, la mettant en garde d'une voix sereine. Il ne s'en faisait guère pour elle mais désirer tout de même un jeu égal entre chacun des participants. C'était la moindre des choses.




Ishi Mikami
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
ID Chronexia : @elvyramen
$ : 130
Impératrice des croquettes
Voir le profil de l'utilisateur




Elvyra Host
Impératrice des croquettes
Mer 8 Fév - 12:14

Collapsing upon myself, the light burned out so very long ago, so long ago ;
It’s plain to see, so watch as I spiral down,
Collide and crash into the broken world

Douze hommes armés en combinaison noire et un treizième beaucoup plus détendu, ce qui rendait ce dernier très louche. Et en effet, il cachait bien quelque chose ; l'indication d'Ishi lui fit comprendre qu'il n'était pas humain, et donc soit un Parallel soit un Diakoptis. Elle devait adopter une tactique rapidement pour déterminer son pouvoir et la façon la plus efficace de l'éliminer, en même temps qu'elle s'occupait des douze autres cibles. Challenge qu'elle accepta volontiers.
Elle créa d'abord une illusion de son corps, faisant apparaître des armes dans ses mains, qu'elle jeta tout droit dans la fosse aux lions alors qu'elle faisait disparaître son vrai corps et rejoignait Ishi, se glissant contre lui pour qu'il l'entende murmurer d'un ton enjoué. " Hey. Je suis là. " Son deuxième corps valsait entre les armes de ses ennemis jusqu'à sa treizième cible, devant laquelle elle mimiqua une attaque frontale. Vy retint donc le coup de bâton explosif que ce corps reçut comme le pouvoir de cette cible, et laissa son illusion encaisser le coup péniblement et mourir. Elle pouvait le retourner facilement contre les autres.

Le plus important était de se charger de cette treizième cible en premier, tout en éliminant le plus d'autres opposants en même temps grâce au pouvoir de cette dernière si possible. Par le même escalier de marbre où gisaient des cadavres de la première vague de gardes et où la deuxième était en train de descendre, elle se glissa en haut du balcon et posa le viseur de son Uzi entre deux ornements en fonte. Une seconde illusion de corps, cette fois imitant une des douze cibles, lui permit de se mêler aux autres et de les induire en erreur facilement. Elle fit coïncider quelques coups de feu sur quatre cibles en bas avec ceux mimiqués par l'illusion qu'elle produisait parmi eux, ce qui fût assez pour provoquer l'homme au bâton ; il tenta alors d'attaquer ses collègues, en croyant à une rébellion, puis il poursuivit l'illusion qui le faisait tourner en bourrique. Grâce à cet idiot, Elvyra avait déjà trois cibles d'avance, et il lui restait en plus de lui cinq autres cibles désormais.
La veuve noire se retrouvait à court d'idées. Lui faire mettre un coup dans un pilier soutenant le balconnet pour le faire s'écrouler sur lui et les autres semblait une solution trop dangereuse et bruyante, elle attirerait trop l'attention et risquait de s'entrainer dans la chute - Ishi pourrait en revanche s'enfuir sans problème, quoiqu'elle se fichait un peu de son sort. Elle se décida donc à y aller directement, et fit pleuvoir sur les gardes restants le plus de balles possibles.

Mais sa treizième cible, le Diakoptis, n'était plus dans son champ de vision et ne pouvant pas surveiller ses mouvements, elle s'inquiétait légèrement. Le bruit du recul contre la fonte, elle n'y avait pas pensé. Elle l'avait attiré en haut, et voilà qu'il riait furieusement en donnant des coups de bâton dans un des piliers qui soutenait le balconnet. Non seulement il venait de lui voler l'idée géniale qu'elle avait jugée trop dangereuse, mais elle plus elle se retrouvait coincée ici. Elle tenta de courir le plus loin possible dans les escaliers, mais ce pouvoir la fatiguait tellement qu'elle s’effondra et que son corps réapparût ; Vy priait maintenant très fort pour que sa treizième cible soit mise hors d'état de nuire avant de pouvoir l'achever elle.

_________________


i have a broken arm,
she has a broken heart.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
$ : 114
Parallel
Voir le profil de l'utilisateur




Ishi Mikami
Parallel
Jeu 9 Fév - 12:52
Throes of perdition



"-Hey. Je suis là. "

L'Homme observait déjà Vy du coin de l’œil en ne montrant aucun signe d'amusement à son ton enjoué, contrairement à elle, il n'était pas là pour jouer après tout. Non, il était là pour étudier avant toute chose le comportement de cette potentielle alliée dans l'avenir et Ishi ne quitta pas un instant la suite des événements. Le Diakoptis était plus malin qu'elle n'avait cru, semblait-il, lorsqu'il agit finalement. A présent, l'illusion était rompu et Vy était au sol à sa merci. Décidément, elle n'était pas aussi puissante que l'avait pensé l'Homme au début. Néanmoins, elle pouvait encore servir se dit-il, si elle s'améliorait.

"-Tes illusions sont dangereuses mais finalement, tu es bien faible. Je vais à présent me débarrasser de toi, en espérant que tu ne reviendras plus jamais."

Le Diakoptis dressa son bâton au-dessus de Vy en activant son pouvoir, prêt à la pulvériser entièrement. La situation était critique à présent pour celle-ci. Le bâton s'abaissa dans un mouvement rapide pour l'atteindre, les dés étaient à présent jetés. Mais le bâton ne l'atteignit jamais.
Dans le son d'une cape au vent, Ishi se retrouva derrière l'adversaire, son unique œil brillant de cramoisie sous le masque lorsqu'il envoya sa jambe dans le dos du Diakoptis qui vola en avant sous la puissance de l'impacte. Roulant sur le sol de marbre violemment, lâchant son arme, en gémissant, l'adversaire resta quelques instants sur le sol avant de se relever en crachant du sang. Mais durant cet instant, Ishi s'était projeté près de celui-ci en le saisissant par la gorge pour le soulever, serrant son emprise.

"-Toi...Tu...es...
-Meurs."

Le sang afflua dans les muscles glissant du poignet jusqu'aux doigts de l'Homme qui brisa dans son emprise les os et la trachée de sa proie d'une simple pulsion, dans des craquements atroces. Il ne savait que trop bien qu'il reviendrait, néanmoins cela prendrait un certain temps. Relâchant le corps qui ne l'intéressait pas, Ishi s'avança vers Vy pour observer son état avant de continuer le chemin dans les étages supérieures. Encore une fois, celui-ci n'avait montré qu'un petit étalage de son pouvoir, le mystère planerait encore.

"-Comment te sens-tu ? Peux-tu continuer ?"

Lui demanda t-il.
Ishi Mikami
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
ID Chronexia : @elvyramen
$ : 130
Impératrice des croquettes
Voir le profil de l'utilisateur




Elvyra Host
Impératrice des croquettes
Ven 10 Fév - 21:47

Tout tournait et bourdonnait autour d'elle, sa vision était floue et les sons qu'elle percevait lui semblaient distordus et sourds. Elle croyait que tout était fini, qu'elle devrait reconstruire une nouvelle vie à nouveau. Passer par une nouvelle mort qu'elle savait comme étant tout sauf un repos final. Mais l'ombre noire de la mort qu'elle voyait planer au dessus d'elle, brandissant un bâton de jugement sur son existence pécheresse, s'évanouit comme le doute qui l’emprisonnait au sol. Son corps était faible, mais elle devait se lever maintenant qu'elle n'était plus en danger.
Vy se releva, chancelante et hésitante, mais réussit tant bien que mal à se mettre debout. Son regard hasardeux parcourra les alentours, tout le sang et les cadavres, mais surtout celui du diakoptis. Une marre de sang ; pas le sien, et encore heureux. Elle devait cependant s'être cognée en tombant, mais une gorgée de la tequila qu'elle gardait sur elle la requinquerait un peu.

Elle enjamba les corps étendus sur les marches, chaque pas plus puissant. La chaleur montait dans son corps, le poison qu'elle venait de s'infliger pour la énième fois coulait dans ses veines et faisait son effet. Arrivée en haut des marches, elle était déjà en état de retrouver son air fier et son sourire radieux. " J'ai connu des gueules de bois plus féroces que ça. " Contrairement à celles qu'elle subissait dans une de ses anciennes vies, celle où elle avait commencé à clairement partir de travers.
Elvyra se sentait déjà mieux, et se saisit de nouveau de son arme qui était restée en haut des marches. Elle n'était pas familière avec le corps à corps, loin de là, et elle se devait de s'entrainer plus pour ne pas retomber sur le problème qu'elle venait d'affronter. D'une poigne assurée, sa main enclencha la poignée de la grande porte en bois en face d'eux. Là commenceraient vraiment les hostilités, et elle ne pouvait pas se permettre de faire une nouvelle rechute.

L'arme pointée en avant, elle posa un pied dans le couloir qui s'étendait derrière l'encadrement de la porte. Son regard se glissa entre les gonds de la lourde porte, elle n'y vit personne. Son corps disparut pour se glisser silencieusement sur le sol feutré, et elle longea les murs en s'arrêtant à chaque porte. Ses illusions lui permettaient de faire croire que celle-ci était encore fermée, alors qu'elle était assez entrebâillée pour que l’intruse puisse en étudier le contenu. Première pièce, un petit bureau vide. Seconde, un poste de surveillance vide. Troisième, un très grand bureau parfaitement vide - louche ; il appartenait surement au responsable des recherches menées ici. La porte suivante, au fond du couloir, était nettement plus large et lourde, comme si elle était blindée. L'ouvrir sans bruit fût complexe, mais la surprise à l'intérieur valait le coup. Elvyra ricana silencieusement, et gambada immédiatement en sens inverse pour retrouver son compagnon. Elle le regarda, penchée contre l'angle du mur et fière d'elle. " Je crois que j'ai trouvé ce que tu cherchais.. " Si le labo tout entier était la récompense de cette partie, elle serait très satisfaite. Cependant, elle savait pertinemment que les choses ne venaient que de commencer.

_________________


i have a broken arm,
she has a broken heart.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
$ : 114
Parallel
Voir le profil de l'utilisateur




Ishi Mikami
Parallel
Ven 10 Fév - 22:09
Throes of perdition




"-Allons voir cela, alors."

L'homme gardait dans sa main droite le pistolet qu'il avait volé sur la vigile, contrairement à son acolyte, il préférait nettement le corps à corps que les armes à feux, surtout les plus puissantes. Non, un pistolet était parfait pour lui. Abaissant la capuche de son ample cape, Ishi s'avança en suivant Vy à travers le couloir qu'elle avait déniché à l'étage en observant de son unique œil les lieux. Tout était factice ici, le bâtiment n'avait absolument pas le rôle qu'on lui prêtait de l'extérieur mais cela, il le savait, oui. Leurs pas résonnaient doucement alors qu'ils arrivaient devant la porte blindé, qui à son étonnement, était déjà ouverte. Décidément, cette femme avait un certain talent.

"-Nous allons pouvoir continuer. J'ouvre la marche cette fois-ci, néanmoins."

Glissant sa mince silhouette en travers de la porte sans faire de bruit, Ishi se retrouva devant des marches d'escaliers qui descendait en bas. S'y avançant, il comprit rapidement qu'elles s'enfonçaient vers les sous-terrains de Pitsburg et non vers un étage. Un bruit attira son attention au-dessus de lui et il découvrit une caméra de surveillance qui tournait au plafond. L'illusion de sa collègue ne pouvait impacter une machine, c'était un de ses points faibles. De toute façon, la discrétion n'était plus d'actualité à partir de maintenant et l'Homme continua sa marche sans y faire plus attention que ça, en sachant que sa proie était en bas.
Finalement, ils atteignirent une seconde porte qui était tout aussi blindé que la première mais cette fois, Ishi ne laissait pas sa compagne l'ouvrir. Levant sa main sous son masque, il déchira sa peau de ses dents en faisant couler le sang sur son pouce sans que Vy ne puisse le voir. Il préférait encore garder secret son seul et unique pouvoir, surtout en sa présence. Posant sa main contre la serrure, le sang prit vie en se faufilant à travers le mécanisme qui contrôlait l'ouverture de la porte et le dérégla de telle façon qu'elle tourna sur ses gonds sans mal en quelques instants.

"-Reste sur tes gardes à présent."

Ishi entra en premier dans la pièce qui n'était autre qu'un vaste laboratoire sous-terrain, aux murs d'aciers et aux nombreux outils scientifiques. Des tubes en verres renfermaient dans un liquide verdâtre plusieurs individus, femmes et hommes, adultes et enfants, qui respiraient à travers un masque et des tubes. En vue des marques sur leurs corps, ils étaient des cobayes à n'en pas douter un seul instant. Plusieurs pas résonnèrent soudainement et c'est douze hommes portant des M16 qui firent front devant l'entrée en armant leurs armes. Les lasers se déposant sur le corps de l'Homme alors qu'ils portaient d'étranges jumelles sur les yeux que les militaires utilisaient dans les attaques nocturnes. Des lunettes qui enregistraient comme des caméras. Avaient-ils déjà compris le pouvoir de sa compagne ? Cela ne le surprenait pas venant de l'homme qu'il cherchait ici.

"-Je m'occupe d'eux, reste en arrière.
-Ne perdez pas un instant, éliminez l'homme au masque !"

Rugit la voix d'un homme d'âge mûre au loin. Sans appel, les balles fusèrent sur Ishi qui retrouva son corps être criblé de nombreuses balles, encore et encore alors que son sang giclait autour de lui. Sous la puissance des impactes, il chuta en arrière en s'écroulant sur le sol, du sang coulant de sous son masque en atteignant le sol alors que ses mains se crispaient dans des spasmes. Les balles cessèrent alors, les hommes rechargeant en quelques instants.


Ishi Mikami
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
ID Chronexia : @elvyramen
$ : 130
Impératrice des croquettes
Voir le profil de l'utilisateur




Elvyra Host
Impératrice des croquettes
Dim 12 Fév - 0:25

Elle se glissa derrière le grand homme à la cape, pendue à ses pas et un sourire fier étirant ses lèvres. Vy se sentait assez contente d'elle, cette porte semblait définitivement dure à ouvrir et elle en avait fait son affaire en seulement quelques instants ; quelle chance d'avoir pu expérimenter le cassage nocturne, et les différentes façons de déverrouiller une porte blindée avec trois fois rien. Avec une arme et un pouvoir comme le sien, pas besoin de silencieux.
Elle sautilla dans les marches vers la seconde porte, toujours derrière son acolyte, et le laissa s'occuper de celle-ci cette fois. Le fait qu'il se cache pour ouvrir cette porte trahissait bien quelque chose, il ne voulait pas qu'elle remarque un de ses gestes, et c'est justement ce qui attisait sa curiosité. Elle se garda de toute intervention et de tout geste, faisant comme si de rien était. En revanche, elle écoutait et observait. Un craquement sourd et léger, comme un déchirement, suivit d'une presque imperceptible odeur métallique. Du sang. Un mince air malicieux surgit dans son regard. Cette odeur elle ne la connaissait que trop bien, elle ne pouvait pas lui échapper ; et elle avait désormais une petite idée du pouvoir qu'on lui cachait.

Cette fois, elle laissa quelques pas de distance entre elle et son éclaireur. Elle sentait quelque chose dans cette pièce qui n'allait pas sans trop savoir quoi, et il ne s'agissait pas des corps baignants dans une solution plus ou moins verte, ou des machines qui les entouraient. Son intuition ne la trompait pas. Douze intrus, armés et équipés de lunettes à caméra. Elle ne pouvait pas intervenir avec son pouvoir, donc pas intervenir du tout. Alors qu'ils prononçaient l'ordre d'abattre Ishi mais qu'ils l'oubliaient elle, Elvyra se glissa dans son ombre et se cacha dans un coin de la pièce ; c'était sa chance.
En quelques instants, le sang et les balles s'étaient répandus dans la pièce. Le corps était étendu au sol, dans une marre de liquide rouge et pâteux. Vy hésitait. Elle n'avait pas envie de se faire transpercer de tous les côtés comme lui, mais elle voulait voir s'il allait utiliser son pouvoir pour s'en sortir ou s'il était déjà trop tard. Il fallait qu'elle réfléchisse à une stratégie, au moins pour essayer.

Glissant son arme lentement au dessus de la machine derrière laquelle elle s'était réfugiée, elle tenta de tirer sur une des cibles en effaçant le son de la balle grâce à son pouvoir ; onze cibles restantes. Mais en éliminant celui du fond ainsi, elle n'allait pas éliminer les autres aussi facilement. Ils ne devaient pas voir en plus de ne pas entendre, mais si elle tirait dans les néons au plafond pour plonger la pièce dans le noir elle n'y verrait pas non plus. Elle restait dubitative, mais réfléchit un instant : les lunettes empêchaient sûrement de voir les illusions devant elles, mais pas derrière. " Où est passée la gamine ? Trouvez là et éliminez là aussi. " Ils pourraient toujours chercher, ils ne verraient que du feu alors que tout serait devant leurs yeux.
Tout était fini pour eux. Elle ne pouvait faire ce qu'elle voulait de cette pièce, mais elle pouvait manipuler ce qu'elle voulait de leurs corps. Sa voix devint omnisciente en eux, ils perdirent le toucher et la perception autour d'eux, ainsi que la vue. Pauvres petits jouets impuissants entre les mains d'une enfant. " Je suis pas une gamine.. je suis une grande fille, une femme, voyons. " Un rire clair et spontané s'échappa de sa gorge alors qu'elle se baladait dans la pièce, slalomant entre les corps immobiles et paniqués des onze agents. Elle savait que ces caméras sur leurs lunettes filmaient probablement. Elle voulait qu'elles filment cette splendide action, et qu'elles immortalisent sa puissance. Un par un, elle leur colla une balle dans le crâne ; elle n'avait pas de raison de gaspiller plus de balles ou de faire plus de mises en scène, puisqu'ils ne sentaient plus rien elle ne pouvait pas les regarder geindre et se vider de leur sang dans la douleur et l'impuissance.

_________________


i have a broken arm,
she has a broken heart.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[v] throes of perdition ✧ ishi mikami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Infidélité, cause de perdition (Saint Augustin)
» Prier pour sauver au moins une âme en perdition...19.02.2012
» Le navire est en perdition !
» "Tout cela doit arriver avant que vienne l’Homme de Perdition" !
» Tout cela doit arriver avant que vienne l'homme de perdition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damnation :: Pittsburgh :: South Hills-
Sauter vers:

CHRONOSREP